CPE, ADN et Cyril du Vaucluse

Publié le par LCR 84

Souvenez-vous c'était il y a presqu'un an, Président Sarkozy pointait
derrière Sarko ministre de l'intérieur.
Le CPE avait rempli les rues d'une jeunesse insolente et prometteuse.
La rage au ventre les éminences de la droite devaient remballer leur 
projet.
Un groupe d'étudiants avait envahi la permanence du Sénateur Duffaut
(candidat à la Mairie) d'Avignon.
Plainte avait été déposée contre Cyril puisqu'il apparaissait comme
un porte parole du mouvement.
Cyril seul accusé fut condamné pour violences en réunion, dégradation
de bien et autres motifs alors même qu'une vidéo prise par la presse
montrait aux juges le caractère détendu et pacifique de l'action.
Hé bien aujourd'hui on procède à la gendarmerie de l'Isle sur la
Sorgues au v(i)ol d'ADN sur Cyril, ça s'appelle prélèvement pardon.
Il a vingt ans.
C'est la loi.
C'est notre pays

Commenter cet article