Municipales : ça s'agite !

Publié le par LCR 84

undefined
La droite sans doute alimentaire s'est donc rangée aux amicales pressions (et propositions) des sarkozystes : Le sénateur Duffaut n'ira pas aux municipales sur une liste séparée et donc Mme Roig restera seule en lice. Une fois de plus il doit se démettre. Tant pis il faudra que leur absence de division n'empêche pas de les battre ni de les chasser de la Mairie. Rude tâche que d'ici là les résistances sociales peuvent nous aider à accomplir si elles parviennent à mettre à mal l'impudence sarkozyenne sur laquelle on peut compter pour multiplier les provocations. Par contre on ne peut guère compter sur des directions syndicales d'une mollesse rarement atteinte si on la compare à la rudesse des attaques : désolation. Ni sur une gauche qui, sans être aux abonnés absents, se contente de susurer son vif mécontentement... de la venue d'un dictateur, d'exhibitions people et, teintée parfois d'un zeste de social. Pour l'important pas de problème elle votera le traité libéral européen, elle ne parle pas des retraites ni des régimes spéciaux.La honte. Localement la gauche v(H)elléitaire a remisé ses audaces dans le placard des abandons. Cécile Helle se range à des raisons qu'elle ne donne guère : elle ne fera pas liste commune avec le PCF comme elle menaçait audacieusement de le faire (genre retenez-moi ou...). Celles et ceux qui ont nourri quelqu'illusion entre autre sur le surgissement d'une gauche enfin décidée à l'être (de gauche) en sont donc pour leur frais. Mélancolie dans les nonistes du PS, au PCF dont la stratégie locale s'effondre et chez nos amis "alter" qui y ont encore une fois cru, semble-t-il. Pour sa part,avec celles et ceux qui en sont d'accord, la LCR poursuit la constitution d'une liste anticapitaliste pour tenter de porter des élus anticapitalistes à la Mairie et, de toutes façons, battre la droite. 
Encore un effort. 
Venez nous aider, vous serez les bienvenu/es.

Publié dans lcrvaucluse

Commenter cet article