BATTRE LA DROITE À AVIGNON

Publié le par LCR 84

Avignon-photo-18.jpg



Divisions à l'UMP pour les municipales d'Avignon, une chance de plus de les chasser de la Mairie !
Il faut que la gauche institutionnelle sorte de la pusillanimité et des jeux de leadership.

Ce dont ont besoin celles et ceux qui, dans cette ville, ne supportent

plus les politiques de la droite, et en souffrent jour après jour

c'est de propositions : alternatives, claires, lisibles et permettant

de prendre la mesure de méthodes et de choix d'action pour commencer à

changer réellement les choses.

Il y a deux politiques à gauche aujourd'hui : l'une qui se résigne au

libéralisme et espère en corrigerles excès par les institutions  avec

les résultats plus que mitigés que l'on sait.

L'autre qui ne se résigne pas et fait confiance d'abord à ses luttes y

compris pour aborder les institutions, et veut porter des exigences de

solidarité, d'action collective et militante pour résister et

bousculer l'ordre injuste des possédants.

La gauche institutionnelle donne le spectacle de débats sans contenu :

les discours sur le Tout Sauf Roig, le changement (?), le

rassemblement ou la gouvernance dont on entend surtout les moi-je et

les leadership personnel ou de parti. Cela ne fait pas un programme

politique qui peut mobiliser les avignonnais contre la droite.

Si l'on veut gagner contre elle il faut sortir de ce faux semblant

entre personnalités et  partis qui "gouvernent ensemble" aux Conseil

général et régional (hier au gouvernement), et démoralisent par leur

pusillanimité et leur division.

Les électeurs de gauche ont droit à un vrai débat de positionnement

politique et de propositions.

Nous sommes impatients de les entendre.

La liste pour une union anticapitaliste proposée par la LCR se met au

travail, prête à échanger ces proposition et prête au débat de fond.

 
   
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article