GDF : privatisation en avant toute.

Publié le par LCR 84

Reniant ses « engagements » antérieurs, N.Sarkozy vient de donner le feu vert à la privatisation de Gaz de France. La LCR réaffirme son opposition totale à la privatisation de GDF, mettant dans les mains du privé l’accès à un droit fondamental : le droit à l’énergie. Inévitablement, les consommateurs paieront l’addition de l’appétit des actionnaires à toujours plus de profits et la fin des prix réglementés, la hausse des tarifs sont programmées. Annoncée lors de l’assemblée générale du MEDEF, la privatisation de GDF souligne bien que la boussole de la politique de N.Sarkozy c’est les patrons et la Bourse. A l’heure de la mondialisation capitaliste, l’objectif du tandem N.Sarkozy-MEDEF est clair : main basse sur le juteux marché de l’énergie. Les sacrifiés de la privatisation, à savoir les salariés de GDF et les usagers, ne peuvent laisser passer sans réagir cette nouvelle vente à la découpe du service public. Les mobilisations contre le CPE en 2006 ont montré qu’une mobilisation massive, unitaire et sur la durée pouvait faire plier un gouvernement et retirer une loi votée. Pour le maintien du service public de l’énergie, l’heure est à la construction d’une mobilisation unitaire. La LCR y est prête. 
Le 3 septembre 2007.

Publié dans Communiqué de la LCR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article